ELLE PROTÈGE CONTRE LES MALADIES DU COEUR
ELLE PROTÈGE CONTRE LE DIABÈTE
ELLE PROTÈGE CONTRE LES ACCIDENTS VASCULAIRES CÉRÉBRAUX
ELLE PROTÈGE CONTRE LE CANCER
ELLE PROTÈGE CONTRE L'HYPERTENSION
ELLE PROTÈGE CONTRE L'OSTÉOPOROSE
ELLE EST BÉNÉFIQUE POUR LA GROSSESSE, LES BÉBÉS ET LES ENFANTS
ELLE RÉDUIT LE RISQUE D'OBÉSITÉ
ELLE RÉDUIT LE RISQUE DE DÉPRESSION

LES MALADIES CARDIAQUES



L'huile d'olive vierge extra de haute qualité contient de hauts niveaux de polyphénols antioxydants et d’acides gras monoinsaturés qui réduisent les taux de mauvais cholestérol (LDL) et de triglycérides, alors qu'ils augmentent les taux de bon cholestérol (HDL).

Une étude récente de l'Unité de recherche sur les lipides et l'artériosclérose de l'Hôpital Universitaire Reina Sofía de Cordoue a découvert qu'une alimentation riche en huile d'olive vierge extra et autres acides gras monoinsaturés pouvait améliorer la fonction artérielle chez les personnes d'un âge avancé.

LE DIABÈTE



Une étude espagnole récente publiée dans la revue scientifique « Diabetes Care » a montré qu'une alimentation méditerranéenne riche en huile d'olive vierge extra réduit le risque de diabète de type 2 de près de 50% par rapport à une alimentation à faible teneur en matières grasses. Le diabète de type 2 est la forme la plus courante et évitable de diabète.

Des études antérieures ont montré qu'une alimentation méditerranéenne riche en huile d'olive peut empêcher l'apparition de diabète de type 2 grâce à l'amélioration des taux de sucre, de résistance à l'insuline et des taux de lipides dans le sang.

LES ACCIDENTS VASCULAIRES CÉRÉBRAUX



Selon une étude réalisée en France publiée dans l'édition web de « Neurology » (le journal médical de l'Académie américaine de neurologie), les personnes d'un âge avancé qui consomment de l'huile d'olive vierge extra chaque jour pourraient être protégées contre un accident vasculaire cérébral.

Les résultats montrent que les consommateurs « intensifs » d'huile d'olive vierge extra, ceux qui l'utilisent aussi bien pour cuisiner que pour assaisonner, ont 41% de risques en moins de subir un AVC par rapport à ceux qui n'utilisent pas du tout d'huile d'olive vierge extra. Ces résultats ont été observés également après avoir vérifié le poids, l'alimentation, l'activité physique et d'autres facteurs de risque.

LE CANCER



Le phytonutriment de l'huile d'olive vierge extra, l'oléocanthal, imite l'effet de l'ibuprofène sur la réduction des inflammations, ce qui peut réduire le risque de cancer du sein (le type de cancer le plus courant dans les pays occidentaux) ainsi que les rechutes.

Une étude réalisée par le Dr Niva Shapira de l'Université de Tel Aviv en Israël et Bob Kuklinski de l'Université de Rockstock en Allemagne a conclu que l'huile d'olive vierge extra peut contribuer à la prévention du mélanome malin, le type le plus dangereux des cancers de la peau.

L'HYPERTENSION



Selon une étude publiée dans la revue « PNAS » (Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America), l'huile d'olive vierge extra peut protéger contre l'hypertension artérielle lorsqu'elle est associée à des légumes aux feuilles vertes comme les épinards, les légumes sauvages et les légumes-racines.

Une étude de la revue « Archives of Internal Medicine » signale que la consommation quotidienne d'huile d'olive vierge extra, environ 40 grammes par jour, réduit la dose nécessaire de médicaments pour la pression artérielle de 50% chez les patients sujets à l'hypertension, peut-être en raison d'une réduction de l'acide nitrique provoquée par les polyphénols.

L'OSTÉOPOROSE



Une forte consommation d'huile d'olive vierge extra semble améliorer la minéralisation osseuse et la calcification. Elle aide à l'absorption du calcium et joue donc un rôle important dans l'amélioration de la condition des patients et dans la prévention de l'apparition de l'ostéoporose.

LA GROSSESSE, LES BÉBÉS ET LES ENFANTS



L'huile d'olive vierge extra de haute qualité contient des quantités élevées de polyphénols antioxydants et est riche en vitamines et minéraux. Ses acides gras oméga 3 et oméga 6 favorisent la stimulation de la croissance indispensable aux femmes enceintes/allaitant, aux bébés et aux enfants.

Il a été démontré que le développement postnatal des bébés de mères ayant consommé de l'huile d'olive vierge extra au cours de la grossesse, est meilleur en termes de taille, poids, comportement et réflexes psychomoteurs.

L'huile d'olive vierge extra a la capacité d'améliorer le fonctionnement du cerveau et les capacités d'apprentissage chez les jeunes enfants. Sa consommation a été associée à un effet positif sur la taille, le poids et le développement cognitif et comportemental des enfants.

L'OBÉSITÉ



Bien qu'elle soit riche en calories, l'huile d'olive vierge extra a prouvé être un facteur de réduction des taux d'obésité. Selon l'examen de 50 études comptant plus d'un demi million de participants publié dans le « Journal du Collège american de cardiologie », l'adoption d'une alimentation méditerranéenne, qui inclut la consommation d'acides gras monoinsaturés principalement sous la forme d'huile d'olive vierge extra est associée à une réduction du risque du syndrome métabolique.

Le syndrome métabolique est une combinaison d'obésité abdominale, haute pression artérielle, cholestérol anormal et taux de sucre élevé pouvant entraîner le diabète de type 2, des crises cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux ou la mort subite.

LA DÉPRESSION



Selon des chercheurs espagnols de l'Université de Navarre et de Las Palmas de Gran Canaria, une alimentation riche en l'huile d'olive vierge extra peut protéger contre les maladies mentales.

En outre, les chercheurs ont découvert qu'une plus grande consommation d'huile d'olive vierge extra et d'acides gras polyinsaturés se trouvant dans le poisson, a été associée à un risque moindre de dépression.